Le Bureau de Coopération interuniversitaire (BCI - ancienne CREPUQ) est un organisme qui regroupe presque tous les établissements universitaires québécois. Le programme BCI vous offre la possibilité d'étudier au Québec, en français ou en anglais, pendant un ou deux semestres.

Conditions d'éligibilité

  • étudier à l'université de Nantes
  • composantes concernées : toutes les composantes
  • niveau d'études requis pour candidater : minimum L2 validée au moment du départ
  • posséder un dossier académique solide (moyenne notes recommandée : min. 12/20)
  • obtenir auprès de l'université de Nantes l'approbation du programme de cours que vous prévoyez de suivre dans l'établissement d'accueil
  • satisfaire aux exigences particulières imposées par l'université d'accueil
  • durée du séjour : 1 à 2 semestres

Procédure et calendrier de candidature


 
 à partir d'octobre 
  • Vérifiez la liste des universités partenaires québécoises qui proposent un programme de cours correspondant à votre programme d'études à Nantes. Consultez la liste et les conditions spécifiques d'admissibilité par établissement directement sur le site du BCI.
     
  • Consultez la liste des cours de l'année N+1 (votre année de mobilité) que vous devriez suivre à l'université de Nantes.
     
  • Consultez le site internet de l'université partenaire et les cours proposés aux étudiants en échange dans cette université.
     
  • Préparez ensuite un contrat d'études ou "Learning Agreement" (modèle sur le site de l'université de Nantes), avec les cours de l'université de Nantes et leurs équivalences à l'université québécoise choisie, et le faire valider et signer par le responsable de votre diplôme de l'année N+1 à l'Université de Nantes.
  • Étudiants M1 et M2 : contactez le responsable de votre futur diplôme de M1 ou M2 (lors de l'année de mobilité) pour pouvoir obtenir son accord sur votre projet de mobilité.
     
novembre-décembre
au plus tard le 15 janvier 2018 Déposez les deux dossiers de candidature: BCI et de l'Université de Nantes complets (avec les pièces justificatives) auprès du correspondant international de votre composante à Nantes.

février

Pré-sélection des dossiers de candidature BCI par une commission de l'université de Nantes.
Annonce des résultats par e-mail.
 
février/ mars Envoi des dossiers BCI pré-sélectionnés aux universités partenaires par la Direction des Relations Internationales.
 mai/juin
Résultat de la sélection par l'université québécoise choisie.

Pour les étudiants sélectionnés, réception de votre courrier d'acceptation de la part de l'université partenaire BCI.

Vous pouvez à présent débuter les démarches pour obtenir le permis d'études auprès de l'ambassade du Canada à Paris.
 fin mai
Préparez le dossier de demande de soutien financier à la mobilité internationale.
 
st




 






























































Constitution du dossier BCI

Pour candidater au programme BCI, vous devrez remettre votre dossier BCI au correspondant international de votre composante avant le 15 janvier 2018. Vous devrez fournir les pièces justificatives suivantes :
 
  • Formulaire de candidature de l’Université de Nantes à remplir en ligne ;
  • Un CV
  • Une copie imprimée et dûment signée par le candidat du formulaire électronique de demande de participation à remplir en ligne sur le site du programme BCI ;
  • Une copie de la fiche individuelle d’état civil ou de tout autre document officiel attestant de l’identité du candidat ;
  • Une copie de tous les relevés de notes après le baccalauréat, ainsi qu’une liste des cours auxquels le candidat est présentement inscrit à l’Université de Nantes ;
  • Une lettre de motivation, rédigée dans la langue d’enseignement de l’établissement d’accueil, présentant les objectifs de formation poursuivis en participant au programme d’échanges ;
  • Un contrat d’études indiquant la liste des cours (sigle et titre) que le candidat projette de suivre ainsi qu’une approbation de cette liste des cours projetés émise par le responsable de l’année n+1 (ou le correspondant des relations internationales, suivant les composantes). Un contrat d’études doit être dressé et approuvé pour chacun des choix d’établissement d’accueil ;
  • Une lettre personnalisée de recommandation émise par un enseignant de l’Université de Nantes ;
  • Pour les établissements non-francophones : une lettre émise par un enseignant de l’Université de Nantes attestant la maîtrise de la langue d’enseignement de l’établissement d’accueil, sauf si le programme d’études projeté porte sur l’étude de cette langue
Certains établissements québécois exigent d’autres documents complémentaires ; des informations détaillées sont disponibles sur le site du programme BCI.
 

Dans l'université d'accueil

  • Reconnaissance des études : la période d'études suivie à l'étranger est reconnue par l'université de Nantes et vous permettra d'obtenir le diplôme de l'université de Nantes. La liste des cours suivis à l'étranger doit être validée par l'université de Nantes avant votre départ.
  • Droits d'inscription : vous bénéficiez de la gratuité des droits d'inscription dans l'université d'accueil mais continuez à payer ceux de l'université de Nantes (vous devez impérativement vous réinscrire avant votre départ).
  • Examens : la procédure d'examens sera celle en vigueur dans l'établissement d'accueil. Il peut s'agir d'examens écrits et/ou oraux. La langue des examens est celle de l'université d'accueil. Le nombre d'examens à présenter dans l'université d'accueil dépendra de votre contrat d'études, que vous aurez signé avant votre départ. Il indique de manière précise les modules sur lesquels vous allez être évalué.
  • Formalités d'entrée et de séjour : en plus d'un passeport valide pour la durée de son séjour d'études, tout étudiant étranger doit détenir un certificat d'acceptation du Québec (CAQ) pour études, délivré par le gouvernement du Québec, et un permis d'études, délivré par le gouvernement du Canada. Ces documents s'obtiennent avant l'arrivée sur place. Vous trouverez toute l'information utile sur le site Internet des autorités d'immigration québécoises et canadiennes.
  • Hébergement : l'option la moins chère consiste souvent à louer une chambre sur le campus. Pour ce faire, il vous est conseillé de contacter le service de logement du campus de votre établissement d'accueil le plus rapidement possible.