• Le 10 octobre 2017
    De 17:00 à 18:00
    Campus Tertre
  • - 6 décembre: 11h-13h
    - 8/12/13/14 décembre: 11h-16h
    - 19/20/21 décembre: 11h-16h
    - 22/23/24 janvier: 11h-16h

Une compagnie en résidence à la faculté des langues et des cultures étrangères pour collecter et raconter des récits de vie.

Artistes en résidence : Marie-Laure Crochant, Jérémy Colas, Stéphane Fromentin, Éric Watt

« Donner la parole, rendre visible, c’est aider les personnes (…) à résister. C’est leur permettre de rassembler leur vie dans un récit qui fait sens, de l’insérer dans une histoire collective. » Pierre Rosanvallon, in Le Parlement des Invisibles, Collection Raconter la Vie, Ed. Le Seuil.

Création théâtrale sur le campus

À l’initiative de sa metteur en scène, Marie-Laure Crochant, la compagnie de théâtre nantaise La Réciproque s’installe à la faculté des langues et des cultures étrangères pour y poursuivre un nouveau volet de son travail d’interrogation du 21è siècle. Aujourd’hui, la question est celle du témoignage au théâtre et du « héros ordinaire » !
À partir de la collection Raconter La vie, et à l’ère du selfie, s’initieront des ateliers de théâtre, d’écriture et de vidéo où chacun pourra s’essayer à créer et partager son propre portrait (théâtral, écrit, filmé), et prolonger ainsi à sa manière, le projet du sociologue Pierre Rosanvallon, à l’initiative de la collection.

À lire aussi : Atelier théâtre : De la petite à la grande histoire

À lire aussi : Journal vidéo collectif | Vous nous parlez à Nantes


En parallèle de ces ateliers, la compagnie vous donne rendez-vous tout au long de l’année sur le campus pour des événements inédits (lectures performées, concerts, séminaires...) mais aussi pour participer à un groupe de « veilleurs » qui auront pour mission de mettre en ligne et en réseau toute cette aventure singulière !
 
Atelier théâtreLogo Veilleurs
À gauche : Première séance de l'atelier théâtre "De la petite à la grande histoire"
À droite : logo des Veilleurs

Les veilleurs formeront une communauté autour du projet de la compagnie, avec les "butineurs" qui collecteront des témoignages autour de trois thématiques - démocratie, passion, rêve d'avenir - et les "constructeurs" qui réaliseront la plateforme de médiation, notamment en ligne.

Le Parlement des invisibles est à la foi intimiste, performatif et collaboratif auquel sont invités les étudiants, enseignants, personnels universitaires à participer tout au long de l’année. C’est aussi à un voyage autant démocratique que ludique et poétique que la Compagnie vous convie tout au long de l’année.

À lire aussi : Portraits des artistes - Résidence Le Parlement des invisibles