Pour répondre aux enjeux sociétaux liés au secteur maritime et à l’environnement, des enseignants-chercheurs en sciences économiques et autres sciences humaines et sociales (SHS) de l’Université de Nantes se sont associés à plusieurs universités européennes et cambodgiennes (1) pour partager leur expertise et structurer la recherche sur ces questions. Le projet vient d’être doté d’un financement "Erasmus +" de l’Union européenne.

Financé sur trois ans (2016-2019), le projet DOCKSIDE (DOCtoral program in Khmer universities Strengthening the International Development of Environmental and maritime research) aura pour objectif de rendre plus visible les activités de recherche sur ces questions tout en permettant une coopération plus forte entre chercheurs et doctorants.

Porté par l'Université de Nantes, et principalement par le Laboratoire d'Economie et de Management Nantes Atlantique (LEMNA) avec l'appui des chercheurs de la Fédération de Recherche CNRS IUML (Institut Universitaire Mer et Littoral), le projet DOCKSIDE prendra concrètement la forme d'un vaste réseau de recherche pluridisciplinaire entre scientifiques européens et cambodgiens et permettra la création conjointe d'un programme de formation doctorale.
 
  • Le programme Erasmus +
Les projets "Capacity Building" du programme "Erasmus +" sont des projets de coopération qui soutiennent la modernisation des systèmes d'enseignement supérieur des pays partenaires du voisinage de l'est et du sud, des Balkans occidentaux, de l'Asie Centrale, de la Russie, de l'Asie, de l'Amérique  Latine et des pays de la zone Afrique-Caraïbes-Pacifique.

(1) Université de Vigo (Espagne), Université du Sud Danemark (Danemark), Université Nationale de Management, l'Université Royale de Droit et des Sciences Economiques, l'Université de Battambang, l'Université Royale d'Agriculture (Cambodge) et le Ministère de l'éducation et de l'enseignement supérieur cambodgien.