• Le 28 novembre 2016

La politique culturelle à l’échelle européeene est source d’enjeux à la fois économiques, juridiques et sociétaux. Pour répondre aux questions qui se posent et permettre aux professionnels de mieux en comprendre les mécanismes juridiques, un programme porté par Jean-Christophe Barbato, professeur agrégé de droit public à l’Université de Nantes, a récemment bénéficié de l'unique chaire française Jean Monnet 2016 attribuée par l'Union européenne.

"Les enjeux soulevés par la politique culturelle européenne sont importants. Le droit de l'Union européenne touche l'ensemble du secteur culturel (audiovisuel, numérique, spectacle vivant, patrimoine...)", explique Jean-Christophe Barbato, professeur de droit à l'Université de Nantes et porteur de la Chaire Jean Monnet. "De plus, les fonds européens constituent une source de financement pour les acteurs de la culture et les collectivités. Une meilleure connaissance du droit et de la politique de la culture pourrait contribuer à développer le dialogue en incitant les différents acteurs à employer et faire vivre les instruments mis en place au niveau européen."

Concrètement, la Chaire "Droit et politique de la culture de l'Union européenne" permettra d'approfondir les connaissances liées au droit et à la politique de la culture européenne en associant jeunes chercheurs et chercheurs de renommée internationale. Le projet proposera également une offre de formation en droit de l'Union européenne et développera dans le même temps une offre en droit politique de la culture européenne à l'Université de Nantes.