• Le 11 avril 2017

Des chercheurs du Centre de recherche en éducation de Nantes (CREN – Université de Nantes) ont été reçus mercredi 12 avril par le Premier ministre, Bernard Cazeneuve, et la ministre de l’Education nationale de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, Najat Valaud-Belkacem, pour échanger autour d’un sujet majeur de société : la lutte contre le décrochage scolaire. Une marque de reconnaissance de la qualité des travaux de recherche des chercheurs nantais dans le domaine.

La problématique du décrochage scolaire en France est en effet un des champs d'études privilégiés des chercheurs du Centre de recherche en éducation de Nantes (Pierre-Yves Bernard, François Burban, Lucy Bell, Yves Dutercq, Pascal Guibert et Christophe Michaut). Spécialiste reconnu nationalement pour son expertise sur le sujet, le CREN porte aujourd'hui un programme de recherche entièrement dédié (TEDS - Territoires et décrochages scolaires) qui réunit aujourd'hui plusieurs enseignants-chercheurs français (ESO-Caen, LEST et le Centre Emile Durkheim) avec pour ambition d'éclairer la question des variations du décrochage scolaire en fonction du contexte.

La ministre de l'Education nationale de l'Enseignement supérieur et de la Recherche, Najat Valaud-Belkacem, avait déjà précédemment reçu les chercheurs du CREN à son ministère pour échanger longuement sur les politiques de lutte contre le décrochage scolaire et plus largement sur la place de la recherche en éducation au sein des universités. L'invitation du Premier ministre Bernard Cazeneuve s'inscrit dans le prolongement de cette rencontre et vise à reconnaitre l'implication du Centre de recherche en éducation de Nantes dans la lutte contre le décrochage scolaire.