• Le 14 février 2018

3 minutes pour faire un exposé clair, concis et surtout convaincant autour d’un projet de recherche. C’était le défi proposé par "Ma thèse en 180 secondes" aux huit doctorants de la finale "nantaise" du concours national de vulgarisation scientifique. Quatre doctorants ont été sélectionnés pour la finale interrégionale, dernière marche avant la finale nationale.

Ma thèse en 180 secondesLes candidats étaient invités à monter sur scène, l’un après l’autre, pour "pitcher" leur sujet de thèse sur des thèmes aussi variées que les maladies cardio-vasculaire, la cancérologie, l'éducation ou l'alimentation. Chaque candidat avait 180 secondes - et pas une de plus - pour convaincre le jury et les plus de 400 personnes du public réunies à Stéréolux. Au terme de la soirée, quatre candidats ont été récompensés de leur prestation (trois par le jury et un par le public) et représenteront Nantes à la finale interrégionale de Rennes, le 19 mars prochain.


1er prix du jury : 2e prix du jury : 3e prix du jury ; Prix du public :
  • Antoine SOULIER (Laboratoire de recherche en Hydrodynamique, Énergétique et Environnement Atmosphérique - Ecole Centrale Nantes) // Caractérisation aérodynamique d'un capteur (e-penon) pour l'analyse et le contrôle d'état de l'écoulement turbulent sur une surface
Trois autres doctorants ont également présenté leurs travaux de recherche durant cette soirée :
  Concours international de vulgarisation scientifique, le concours Ma thèse en 180 secondes a permis depuis 2014 de former plus d’un millier d’étudiants à la vulgarisation scientifique et aux pratiques de médiation. Un volet important dans le quotidien des chercheurs puisqu’il leur permet d’expliquer au plus grand nombre leur travail de recherche, qui, même si nous ne nous en apercevons pas, est concrètement présent dans la vie de tous les jours.

[VIDEO] Prestation de Lucie BONNEAU - 1re prix du jury



Ma thèse en 180 secondes  Ma thèse en 180 secondes