Vous êtes ici : Accueil université > La recherche

Les Energies Marines Renouvelables (EMR) à l'Université de Nantes

A- A+ Aa
Avec 12 laboratoires impliqués, 13 masters spécialisés, 120 chercheurs mobilisés... l'Université de Nantes est un acteur majeur de la recherche, de la formation et de l'innovation sur la thématique des EMR en France. Cette implication, aujourd'hui reconnue à travers le monde, est pilotée par l'Institut Universitaire Mer et Littoral (IUML) au sein duquel sont menés des travaux interdisciplinaires, ce qui en fait sa spécificité sur le plan national.

Sur les 63 laboratoires de recherche de l'Université, 12 sont directement mobilisés dans la recherche et l'innovation au service des Energies Marines Renouvelables (EMR). Les domaines d'expertises concernés sont nombreux, de la recherche technologique pure aux sciences humaines et sociales : durabilité des matériaux, instrumentation des structures, fiabilité des fondations d'éoliennes, bio-colonisation, stockage et transport de l'énergie, évaluation économique des EMR, planification des espaces marins, régime juridique du démantèlement, acceptabilité sociale et conflits d'usages...

De nombreux projets en cours

Sur les 120 chercheurs impliqués sur les EMR, 80% sont impliqués dans de la recherche technologique et 20 % dans de la recherche non technologique. La majeure partie des équipes associées ont été évaluées A+ ou A par l'AERES. En 2014, la production actuelle annuelle est estimée à 30 publications en revue référencée, plus de 50 communications en conférences et le dépôt de 2 brevets, dont un concerne une station de mesure de la bio-colonisation. Les laboratoires de l'Université de Nantes en lien avec les EMR répondent régulièrement à des appels à projet nationaux et européens ("Eolien Offshore" de l'Agence de l'Environnement et de la Maîtrise de l'Energie - ADEME), ou encore divers appels d'offres européens ou des projets FUI (Fonds unique interministériel) structurés autour de 6 thématiques R&D référencées par la CCI Nantes Saint-Nazaire :
  • Electrotechnique et Production d'Energie,
  • Logistique,
  • Bétons en fonds sous-marins,
  • Pâles et composites,
  • Fondations et Structures des Fondations,
  • Maintenance Eoliennes.

En 2014, ces laboratoires ont été impliqués dans plus de 20 projets thématiques financés par l'Agence nationale de la Recherche, le Fonds unique interministeriel, des industriels ou la Région pays de la Loire. Le projet régional COSELMAR en est un exemple caractéristique depuis janvier 2013. Il comporte un volet Eolien en Mer (bio-colonisation (Compréhension des socio-écosystèmes littoraux et marins pour l'amélioration de la valorisation des ressources marines, la prévention et la gestion des risques) qui traite, pour partie, des sujets de bio-dégradation et de bio-colonisation. D'autres projets sont menés avec STX et DCNS pour l'éolien ou l'énergie thermique des mers.

Une thématique interdisciplinaire

Les savoir-faire et expertises sur les "EMR" couvrent de nombreux domaines de recherche parmi lesquels les sciences économiques, les sciences sociales, le droit maritime, la durabilité et la fiabilité des matériaux et des structures (composite, béton, acier, sol), le transport et stockage de l'énergie, l'instrumentation des structures, la biologie marine, la bio-colonisation, la robotisation et les cycles thermodynamiques. Une grande partie de ces compétences sont fédérées au sein de l'Institut Universitaire Mer et Littoral (Fédération de Recherche CNRS 3473).

L'Université partenaire de WEAME Center


Impliquée dans les projets Energies marines renouvelables depuis 2011, l'Université de Nantes est membre fondateur de WEAME Center (West Atlantic Marine Energy Center) et membre du comité opérationnel qui le dirige.

Forte de ses 15 masters maritimes et de ses 12 laboratoires impliqués dans les EMR, elle coordonne les axes formation et recherche de WEAME Center. En s'appuyant notamment sur sa filiale Capacités, elle participe à sa dynamique d'innovation et de valorisation.

Une thématique associant recherche formation et innovation


13 Masters spécialisés



  • Master 2 Spécialité : Bioprocédés et biotechnologies marines
  • Master 2 Spécialité : Energies nouvelles et renouvelables
  • Master 2 Spécialité : Travaux Publics et Maritimes, Maintenance
  • Master 2 Spécialité : Mécanique numérique
  • Master 2 Spécialité : Cartographie des espaces à risques
  • Master 2 Spécialité : Ecosystèmes et bioproduction
  • Master 2 Spécialité : Géographie et aménagement des espaces maritimes
  • Master 2 Spécialité : Droit et sécurité des activités maritimes et océaniques
  • Master 2 Spécialité : Evaluation économique du développement durable
  • Master 2 Spécialité : Finance et logistique maritime internationales
  • Master 2 Spécialité : Relations internationales et histoire du monde atlantique
  • Master Terre, Planètes et Environnement

Chiffres clés

  • 11 laboratoires impliqués
  • 120 chercheurs impliqués (80% dans de la recherche technologique, 20% dans de la recherche non technologique)
  • 13 Masters dédiés
  • 5 projets de recherche en cours
  • 5 cellules de compétences au sein de Capacités
  • 3 à 5 nouveaux projets / an

Réseau

3 minutes pour comprendre les EMR


ajouter à votre site

Mis à jour le 31 mai 2017 par Julien PATRON