Vous êtes ici : Accueil université > L'université > Grands projets > Démarche Recherche Formation Innovation

Formation

6 nouveaux projets de formation initiale innovante pour le RFI Ouest Industries Créatives

A- A+ Aa

10 avril 2017

Lancé fin 2016, l'appel à projets "Formation initiale innovante" visait des modules courts, inter-établissements, au croisement des disciplines créatives (beaux-arts, design, architecture), des sciences de l’ingénieur et du numérique et/ou des sciences humaines et sociales.

Crédits : Workshop ENSAM/TALM-Angers, 2015, A. Le GoffDes collaborations interdisciplinaires originales sur des sujets émergents, une insertion formelle des modules dans les programmes pédagogiques : tels étaient les principaux critères de sélection. Destiné aux établissements partenaires du programme*, cet appel permettait d'impliquer d'autres établissements ou acteurs socio-économiques ligériens.

6 projets ont été sélectionnés par le RFI Ouest Industries Créatives** :


  • PROJET Glitch
Un titre renvoyant littéralement au 'pépin', au 'bug', pour ce module de l'ESBA TALM et de l'École Nationale Supérieure Arts et Métiers Paris Tech (Campus d'Angers). Il s'agit pour les ingénieurs de vivre le lâcher-prise d'une expérience de production à finalité artistique, sans utilité fonctionnelle directe, alors qu'à l'inverse, les artistes se confrontent à l'impitoyable exigence du prototypage.

  • PROJET Robotic Interaction
L'ESBA TALM et l'IUT de Nantes (département de génie mécanique) ont proposé un workshop sur la fabrication grande échelle par synthèse additive robotisée. Les étudiants sont invités à questionner le processus de conception de ce type de production appliqué au design ou à l'architecture, à travers une structure de grande dimension à l'échelle 1.

  • PROJET iCreaTe
Ce module place la technologie au cœur de l'hybridation interdisciplinaire et implique des étudiants d'univers variés : ingénieurs de Polytech, designers de l'École de design Nantes Atlantique et communicants d'Audencia SciencesCom. Dans une dynamique de concours, les étudiants questionnent et expérimentent l'apport de différentes technologies pour représenter un jeu de données fourni par une entreprise, un média ou une collectivité.

  • PROJET SHS_métiers créatifs
Un module pensé par l'Université d'Angers et l'École de design Nantes Atlantique autour d'un échange de compétences entre étudiants designers, géographes et économistes. Ceux-ci devront confronter leurs outils d'enquête (SHS) et de visualisation des données (créatifs) afin de trouver comment élaborer, illustrer, interroger au mieux une problématique.
Crédits : Workshop ENSAM/TALM-Angers, 2015, A. Le Goff
  • PROJET Not a Number
Collaboration entre l'ESBA TALM (École supérieure des Beaux-Arts Tours-Angers-Le Mans) et l'Université d'Angers (École d'Ingénieurs ISTIA), ce projet initie les étudiants des beaux-arts aux fondamentaux numériques pendant que les étudiants-ingénieurs apprivoisent la notion de créativité.

  • PROJET Conception de dispositif numérique de médiation
Porté par l'IUT de la Roche-sur-Yon et l'École de design Nantes Atlantique, il s'inscrit dans la continuité du cycle "Le livre dans 5 ans" (partenariat avec Mobilis et Stereolux). Il l'enrichit par la création d'un outillage méthodologique transdisciplinaire commun aux étudiants des trois disciplines (métiers de l'édition, design d'interactivité, animation de communautés en ligne), qui sont amenés à concevoir et tester de nouveaux usages du livre et de la lecture.


* les 3 universités régionales, l'ENSA Nantes, l'Ecole de design Nantes Atlantique, l'ESBA-TALM, l'Ecole Centrale de Nantes, Audencia Business et SciencesCom.

** Le RFI Ouest Industries Créatives reçoit le soutien de la Région Pays de la Loire et du Feder.

Crédit photos : Workshop ENSAM/TALM-Angers, 2015, A. Le Goff

Mis à jour le 13 avril 2017 par Lucile COLOMBAIN-CORBINEAU

Ouest Industries Créatives

Ouest Industries Créatives

Lancé en 2015, Ouest Industries Créatives fédère 15 partenaires régionaux de la Formation, de la Recherche et de l'Innovation, pour créer d'ici 2020 un pôle d'excellence thématique.